Jour 1 – Samedi 6 juillet 2013 : En route pour San Francisco (5 681 miles en avion et 15 miles en voiture)

Ce matin, lever à 4h30 pour préparer les dernières affaires. Notre taxi personnel, Mathieu, vient nous chercher à 6h tapante ! Après ¾ d’heure de route, nous arrivons à l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, tout excités par l’aventure qui nous attend. Nous prenons un rapide petit déjeuner pour nous faire patienter. L’heure de l’embarquement sonne enfin et nous rentrons dans l’avion.

L’embarquement dure plus longtemps que prévu. Nous avons le temps de bien nous installer et de prendre quelques premières photos.

Nous décollons enfin à 11h15. C’est le grand départ!! Nous ne cesserons presque pas de regarder par le hublot (sauf pour dormir un peu bien sûr…). Ainsi, nous survolons le Groenland et d’étranges champs circulaires.

Durant notre vol, les hôtesses nous proposent quelques divertissements (films, musiques et jeux), plusieurs repas et de quoi grignoter.

Après plus de 9 heures de vol, le commandant nous annonce que nous allons devoir atterrir à l’aéroport de Seattle. En effet, l’aéroport de San Francisco n’est pas apte à nous recevoir. Nous formulons de suite plusieurs hypothèses : peut-être y a-t-il une tempête sur SF ? Peut-être y a-t-il eu un attentat ? Nous pensons de suite que le chat noir que nous traînons depuis la semaine dernière (panne de voiture) a embarqué avec nous dans l’avion ! Quelle poisse !

Après s’être posé à Seattle, le commandant nous informe qu’il y a eu un petit accident à l’aéroport et qu’il ne sait pas encore quand nous serons autorisés à atterrir à SF. Les hôtesses nous rassurent mais nous font tout de même savoir qu’il est possible que l’on passe la nuit ici ! Et nous qui avons une réservation pour visiter Alcatraz demain matin…

Le commandant nous autorise à allumer nos téléphones portables pour nous faire patienter. C’est à ce moment là que nous apprenons qu’il s’agit en réalité d’un crash, pas si petit que ça. Nous repensons à notre chat noir qui devient gris clair tout à coup… (on a quand même eu de la chance que ce ne soit pas nous…). Après plus de 4 heures d’attente interminable dans l’avion, à Seattle, le commandant nous apprend qu’il a enfin obtenu l’autorisation d’atterrir à San Francisco ! Le voyage va pourvoir se poursuivre ! Ouf !

Après plus de 16 heures passées dans l’avion, nous atterrissons enfin à San Francisco !

Nous passons tranquillement la douane, qui ne nous pose aucun problème contrairement à ce qu’on avait pu lire.

Nous récupérons nos bagages et partons à la recherche de la compagnie de location de voitures. Après une heure d’attente, nous arrivons enfin au guichet où nous obtenons notre voiture. Ce sera une Chevrolet Captiva blanche !

C’est avec un grand soulagement que nous arrivons enfin à notre hôtel, malgré le quartier pas terrible dans lequel il est situé ; il est plus de 23h30.

Une réflexion au sujet de « Jour 1 – Samedi 6 juillet 2013 : En route pour San Francisco (5 681 miles en avion et 15 miles en voiture) »

  1. La douane c’est vraiment la galère comme ce que vous avez pu lire!! j’ai raté ma correspondance parce que j’ai fait la queue pendant 3 heures pour passer la douane… :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *