Jour 2 – Dimanche 7 juillet 2013 : Visite de San Francisco

Nous nous levons à 6h30 pour profiter de notre journée sur San Francisco. Les événements de la veille nous ont tout de même fait perdre une demie journée de visite de la ville. Nous partons de l’hôtel à pied, souhaitant prendre le bus pour nous rendre sur le port de San Francisco où les parkings sont hors de prix.

En route pour le bus, nous nous rendons déjà compte de la gentillesse des américains qui nous renseignent d’eux même sur la manière de se rendre au bus (nous ressemblons tellement à des touristes, avec notre grande carte de San Francisco ouverte!). Malheureusement nous n’avons pas de monnaie pour payer le bus (seulement des « gros » billets pour ce premier jour), mais le chauffeur nous invite tout de même à nous asseoir dans le bus, sans payer.

Le bus nous amène à bon port, et nous profitons de nos quelques minutes d’avance pour aller prendre notre premier petit déjeuner Américain, chez Johnny Rockets !

Après s’être rempli le ventre, nous allons sur le « Pier 33 » pour embarquer pour Alcatraz ! Notre départ se fait à 8h45 (premier départ de la journée). Et c’est parti pour une quinzaine de minutes en bateau pour rejoindre l’île « The Rock ». Il ne fait pas chaud durant la traversée en bateau ; heureusement nous avons pris nos coupes-vent. Ils ne seront pas de trop aujourd’hui.

Nous visitons la prison à l’aide d’un guide audio très bien fait (en français). Il s’agit de la plus célèbre prison américaine. C’est ici qu’on été détenus les plus grands bandits de l’Amérique, tel que Al Capone.

Nous y apprenons entre autre que les règles sont très strictes ici, ainsi les détenus ont seulement le droit d’être habillés, d’avoir un toit et de la nourriture et d’être soignés en cas d’urgence. Quelques prisonniers exemplaires ont tout de même droit à certains privilèges comme travailler, lire un livre de la bibliothèque de l’établissement, recevoir des visites, jouer de la musique, peindre, envoyer et recevoir des lettres (censurées et réécrites bien sûr!).

C’est en 1963 que la prison ferme ses portes à cause de son coût (acheminement des hommes et des marchandises en bateau) et de l’usure du bâtiment.

Durant ses 29 années d’ouverture (1934-1963), il y a eu 34 tentatives d’évasion ! Les eaux sont si froides, les courants si forts, et la baie de San Francisco se trouvant à environ 2 kilomètres de la prison, aucune tentative d’évasion ne devrait aboutir : 23 évadés sont rattrapés, 6 sont tués et 5 sont portés disparus. Ont-ils vraiment réussi ? On en doute fortement…

Nous retournons ensuite sur San Francisco où beaucoup de merveilles nous attendent. En route (sur le bateau), nous avons une vue merveilleuse sur la baie de San Francisco et le fameux pont du Golden Gate.

Direction Fisherman Warf et son célèbre Pier 39 ! Quelle n’est pas notre déception quand nous y arrivons et qu’un panneau nous explique qu’il n’y a plus de phoques à cette période de l’année, ils ont décidé de partir… Tant pis !

Nous partons à pied pour Lombard Street sur les collines chics de San Francisco, cette drôle de rue aux nombreux virages, bien connue de tous ! C’est la rue la plus tortueuse du monde ! Elle est toute en fleurs, c’est magnifique à voir (mais embouteillé !).

Nous enchaînons avec la visite du Coït Tower, sur la colline Telegraph Hill. Nous accédons au sommet de la tour par un ascenseur. Arrivés en haut de la tour, nous découvrons un superbe panorama de la baie de San Francisco, bien que séparé par des vitrages (reflets !).

Puis c’est au tour de China Town ! Nous sommes désormais en Chine pour quelques dizaines de minutes !

Dès la fin de ce quartier très dépaysant, et beaucoup plus imposant que le China Town de New York, nous attrapons un cable car ! C’est un moyen de locomotion crée en 1873 par Andrew Smith Hallidie. Nous prenons place juste à côté du machiniste ! C’est très impressionnant de le voir manœuvrer ! Quel métier physique !

Direction le Golden Gate Park, en bus (et cette fois-ci, plus d’excuse pour voyager gratuitement, nous avons de la monnaie maintenant !). C’est un parc immense (plus grand que celui de Central Park à New York) et le ciel commence à s’assombrir… pourvu qu’il ne pleuve pas… Nous visitons une partie du parc. Malheureusement il est déjà trop tard et le jardin japonnais qui nous intéressait a déjà fermé ses portes.

Nous rentrons alors sagement vers l’hôtel, nous sommes épuisés. Il est 22h00.

2 réflexions au sujet de « Jour 2 – Dimanche 7 juillet 2013 : Visite de San Francisco »

  1. Ah dommage pour les vitres, mais bon c’est pour nous protéger!
    Et le cable car vous n’avez pas essayé de le conduire ;) ??

    • Olivier aurait sûrement bien voulu, mais c’est vraiment très complexe! Tout un tas de manettes à manœuvrer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.